Première image d'un trou noir super massif, l'évènement qui fera date dans l'histoire du Cosmos par l'Humanité.

Trou noir l'événément.JPG
1/27

Un homme et une femme

Un beau jour de printemps à Paris. Dans un café, un homme savoure une bière tout en lisant son journal. A la table d'à côté, une femme boit son café tout en regardant déambuler les piétons. Ils ne se sont pas vus. Tout à coup, homme tourne la tête et son regard croise celui de la femme. Se déclenche alors une série d’événements. La lumière dorée du Soleil réfléchie par le corps svelte de la femme pénétré dans les yeux de l'homme. Voyageant à la vitesse de 300 000 km à la seconde, 10000 milliards de particules de lumière (appelées photons) s’engouffrent chaque seconde dans chacune de ses pupilles, traversant d’abord un corps ovale appelé cristallin, puis une substance transparente et gélatineuse, avant d’aboutir sur la rétine.

 

Dans la rétine, 5 millions de cellules en forme de cônes et 100 millions d’autres en forme de bâtonnets entrent en action. Les cônes sont sensibles aux fortes intensités lumineuses et sont responsables de la vision en couleurs le jour, tandis que les bâtonnets ne fonctionnent qu'aux faibles intensités lumineuses et sont responsables de la vision monochrome la nuit. Certaines cellules reçoivent une grande quantité de lumière, celle qui provient des zones brillantes du corps de la femme, comme ses lèvres moites soulignées par un brillant rouge a lèvres. D'autres reçoivent moins de lumière, celle qui provient de zones plus ombragées du corps de la femme, telles ses joues légèrement fardées. Chaque cône et chaque bâtonnet contient des pigments. Chaque molécule de pigment est à son tour composée de 20 atomes de carbone, ces 28 atomes d’hydrogène et d’une molécule d’oxygène. Ces molécules enregistrent la lumière en effectuant une sorte de ballet étrange. Au repos, quand elle n'est pas actives par la lumière, la molécule de pigment est rattachée à une protéine et est toute recroquevillée. Mais, quand une particule de lumière la frappe (la lumière réfléchie par la femme frappe 30 millions de milliards de molécules dans l’œil de l’homme a chaque seconde), cette molécule se sépare de la protéine et se redresse. Un certain temps passe, et elle se recroqueville de nouveau en attendant l’arrivée de la particule de lumière suivante. Les neurones entrent en action.

 

Tous ces éventements ont pris moins d’un millième de seconde depuis que le regard de l’homme s’est posé sur la femme. Pourtant, l'homme n’est toujours pas « conscient » de la présence de la femme, puisque l’information contenue dans les particules de Lumière n’est pas encore parvenue a son cerveau. La danse des molécules dans la rétine va mettre en branle des neurones d'abord dans les yeux, puis dans le cerveau.

Extrait du livre « Le Chaos et l’harmonie » de l’auteur Trinh Xuan Tuan.

1968, les astronautes d’Apollo 8 filmaient le premier "lever de Terre" depuis l’horizon lunaire. Un an plus tard Neil Alden Armstrong est le premier homme à avoir posé le pied sur la Lune, le 21 juillet 1969, il prononça la phrase restée fameuse : « C'est un petit pas pour un homme, un pas de géant pour l'humanité ». Pour la première fois, c'est une prise de conscience d’être sur une planète fragile et microscopique comparée à l'immensité  de l'Univers.

Une si belle histoire

On s'est aperçu en effet que l'Univers a été réglé comme une horloge pour que les étoiles naissent, fassent leur alchimie nucléaire et permettent la vie et la conscience. Toutes ses propriétés sont déterminées de façon extrêmement précise par une quinzaine de nombres qu'on appelle les « constantes physiques ». On en a mesuré exactement la valeur, mais on n’a aucune théorie pour expliquer pourquoi elles ont cette valeur plutôt qu’une autre. Ces constantes sont : la vitesse de la lumière, la constante de Planck qui détermine la taille des atomes, la constante de gravité qui détermine l'intensité de la force de gravité, la masse et charge des particules élémentaires... Si l'Univers ne contenait que l'hydrogène et l'hélium formés dans les trois premières minutes de l’Univers, nous ne serions pas là pour en parler. Et cela, parce que l’hydrogène, dont le noyau est composé d'un seul proton, est trop simple, et l'hélium trop stable pour pouvoir donner naissance à des structures complexes. Il n'y aurait pas eu la complexité nécessaire pour créer l'ADN de la vie ou les neurones qui constituent la base de notre pensée. L'Univers serait vide et stérile. Aucune vie ni conscience ne seraient possibles. Pour que celles-ci puissent apparaître, les éléments lourds fabriqués par les étoiles étaient absolument indispensables. Nous sommes donc tous des poussières d'étoiles. Nous partageons tous la même généalogie cosmique. Nous sommes les frères des bêtes sauvages et les cousins des coquelicots des champs.

Trinh Xuan Thuan

L'existence de l'Univers n'a de sens que s'il contient une conscience capable d'apprécier son organisation, sa beauté et son harmonie. Il était inévitable que la conscience qui a émergé de l'ordre cosmique exalte cet ordre en le comprenant. La capacité de notre cerveau à comprendre les lois naturelles n'est pas un simple accident de parcours, mais un reflet de l'intime connexion cosmique entre l'homme et le monde.

Me contacter

Bonjour et bienvenue sur mon blog dédié principalement à l'astronomie, cosmologie et  photo.  Membre d'une association d'astronomie, je suis amené à réaliser des conférences ou autres activités scientifiques de vulgarisation au sein de ma région Belfort Franche-comté, dans un monde tourné de plus en plus vers le numérique il est légitime de prolonger mon action sur le web. Néanmoins, le but n'est pas d'ajouter des liens à des liens ou de faire de la quantité sur des informations redondantes et facilement localisables à l'aide des moteurs de recherche. De ce fait, vous trouverez uniquement des sujets que j'ai traités pour leur originalité. Je précise également que mes conférences ne s'adressent pas à des spécialistes en astrophysique, mais à des néophytes passionnés de science. Vous pouvez me laisser vos commentaire via le formulaire, je vous souhaite une bonne visite.  (GC)

Gérard Copin

----------------------------

E-mail :

Merci d'utiliser le

formulaire contact

----------------------------

Adresse :

Territoire de Belfort

----------------------------

Merci de laisser un commentaire ici

Vous pouvez enfin récompenser d’un petit pourboire vos créateurs de contenu préférés sur Internet grâce à Paypal ou CB et ce à partir d’1 €.

©Web-master :  Gerard Copin / gcopin.info - 2019 - Pour joindre le webmestre, merci d'utiliser le formulaire contact en page d'accueil

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now